Limoges: collectif CGT des travailleurs sans-papiers

Si vous n’avez pas encore vu passer l’Echo d’aujourd’hui, procurez-vous le, il comporte un très bon article sur le lancement du collectif CGT des travailleurs sans-papiers, piloté par des militant-e-s de notre UL Nord et aidés par l’Union Départementale CGT87.

Voici le texte présentant le collectif:

Travailleur-se-s sans papiers = travail dissimulé + précarité

Le collectif travailleur-se-s sans papiers CGT 87 c’est quoi ?

Un Syndicat multi professionnel des travailleur·se·s sans-papiers. Le syndicat veut, au-delà de l’obtention de la carte de séjour, améliorer globalement la situation des travailleur-se-s sans papiers. Par le biais de l’entraide, il propose de nombreuses solutions pour les personnes sans papiers rencontrant des problèmes en lien avec le travail (exploitation, impossibilité de trouver du travail, démarches administratives…).

Qui sont les travailleur-se-s sans papiers ?

Des femmes et des hommes en situation irrégulières sur le territoire français depuis 6 mois, 1 an, 5 ans ou parfois plus, qui travaillent déjà dans des entreprises (en travail dissimulé) ou qui sont en attente d’une promesse d’embauche ou d’une formation.

Pourquoi faut-il intégrer les travailleur-se-s sans papiers dans la CGT ?

C’est le devoir de notre organisation syndicale de veillez au respecter et à l’application des droits du travail. Chaque personne sur le territoire doit avoir les mêmes droits et les mêmes obligations quelques soit sa situation administrative.

Ainsi, il est dans l’intérêt de tous-tes les travailleur-se-s de veillez a ce que ces droits soient appliqués à tous-tes. Nous sommes sur un système solidaire de cotisations sociales, pour l’assurance chômage, santé, retraite… ces cotisations sont calculées en fonction de notre salaire et à partir d’un minimum légal qui a été instauré depuis le 11 février 1950 ( le SMIC : salaire minimum interprofessionnel de croissance qui a succédé au SMIG salaire minimum interprofessionnel de garanti ), qui assure l’égalité entre les différents salarié-e-s.

Quelles sont les revendications des travailleur-e-s sans papiers CGT ?

  • Régularisation inconditionnelles de tous-tes les travailleur-e-s sans papiers CGT.

  • Inscription à Pole Emploi des travailleur-e-s sans papiers ayant un projet de formation ou étant privé-e-s d’emploi/ précaires (personnes à mi-temps, intérimaires, CDD courtes durées…).

  • Reconnaissance systématique des promesses d’embauche comme pièce indiscutable pour tous-tes les travailleur-e-s sans papiers.

  • L’arrêt immédiat de la répression sur les personnes sans papiers et leurs soutiens.

  • L’accès aux mêmes droits que tous-tes les travailleur-e-s.

  • L’ouverture d’immédiate de 200 places supplémentaires d’hébergement d’urgence sur le département 87.

  • Plus de moyens (humains et financiers) d’accompagnement pour les personnes sans papiers

  • L’arrêt immédiat des tests osseux sur les mineur-e-s non accompagné-e-s, ainsi que l’annulation des tests osseux sur les 2 dernières années.

Nous voulons sortir de l’ombre pour ne plus vivre cachés !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *