Qu’est-ce qu’une Union Locale (UL) ?

L’Union Locale est une structure clé de la CGT, issue du modèle et de l’expérience des Bourses du travail* du siècle dernier. Elle fédère sur une zone géographique donnée (bassin d’emploi, zone industrielle, quartier) les syndicats, les syndiqués, les organisations adhérentes et les associations satellites de la confédération présents sur cette zone.

L’article 14 des statuts confédéraux résume son rôle: « (…) L’union locale impulse et coordonne l’activité de la CGT dans son secteur. Elle est le lieu privilégié où les syndicats et sections syndicales des petites, moyennes et grandes entreprises des secteurs privé, public et nationalisé, peuvent définir et préciser leurs objectifs communs, épauler mutuellement leurs actions, donner toute leur efficacité aux luttes professionnelles et d’ensemble. Elle développe les solidarités entre tous les salariés, de toutes générations, ayant ou non un emploi, un logement, des droits sociaux. Elle donne au déploiement de la CGT toute l’ampleur nécessaire sur son territoire. Elle contribue à la création et au développement d’organisations syndicales nouvelles parmi les salariés actifs, retraités et privés d’emploi. Elle permet l’accueil et l’organisation temporaire des syndiqués isolés (…) ».

Mêlant caractère économique (organisation professionnelle du syndicat) et caractère plus « politique »  (développement d’initiatives ayant un impact sur la vie de la Cité), l’UL est le pilier d’un syndicalisme de lutte, de proximité, de proposition et de transformation sociale, honorant les valeurs et les ambitions de la CGT depuis ses origines.

C’est à partir de l’UL que l’approche interprofessionnelle peut le mieux se développer avec notamment l’accueil et la formation à la portée de tous et toutes, l’occasion de coordonner des sections syndicales sur une plateforme revendicative unifiée lors, par exemple, des négociations annuelles obligatoires (NAO), l’aide et l’appui matériel et logistique aux sections, ou encore, l’occasion d’ouvrir un espace de solidarité et d’actions entre tous les composants de la société dépendants du monde du travail (actifs, retraités, chômeurs, précaires, travailleurs détachés, travailleurs immigrés, jeunesse, formation et/ou reconversion professionnelle, etc).

C’est aussi à partir de l’UL que les terrains d’intervention peuvent se multiplier, avec la possibilité d’introduire les questions et les problématiques liées au logement et à la consommation (par exemple, voir dans nos liens « CGT défense des consommateurs »), développer l’entraide et la solidarité (voir par exemple « Avenir Social »), le loisir et le sport (voir par exemple « FSGT »), etc.

 

* En savoir plus sur les Bourses du travail: http://chrhc.revues.org/2360#tocto1n1

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *